Sunday, 19 October 2014

Roman Vishniac au MAHJ

©Esther à Paris


J'ai profité de ce bel après-midi d'automne aux teintes estivales (25° dans la capitale !) pour aller voir "Roman Vishniac, de Berlin à New-York, 1920-1975", au musée d'art et d'histoire du judaïsme. J'ai parié sur le fait qu'avec le beau temps, parisiens et touristes préfèreraient lézarder en terrasse et dans les parcs plutôt que d'aller au musée. Pari gagné ; il n'y avait pas trop de monde et c'était très agréable.

L'exposition est très riche (plus de 220 documents). Au-delà du travail artistique du photographe Roman Vishniac (1897-1990), les photographies exposées m'ont permis de réaliser les conditions extrêmement difficiles dans lesquelles ont vécu de nombreuses familles juives d'Europe orientale, dans les année 1930. L'interview d'un des enfants, photographié par Roman Vishniac à l'âge de 7 ans et retrouvé depuis, David Eckstein, illustre très bien la vie de l'époque. Je vous conseille de prendre le temps de l'écouter.

Toutes ces photographies sont extrêmement vivantes et empruntes de beaucoup d'humanisme.

C'est une exposition que je vous recommande vivement. Je compte y retourner avec ma fille.

Nb : Si vous n'avez pas la possibilité de venir voir cette très belle exposition, vous pouvez consulter quelques clichés grâce au diaporama disponible sur le site du musée (cliquez ici).


Hôtel de Saint-Aignan - 71 rue du Temple - 75003 Paris
Fermé le samedi.
Jusqu'au 25 janvier 2015
Marion, Renate et Karen Gumprecht, trois sœurs prises en charge par le National Refugee Service
 et la Hebrew Immigrant Aid Society, peu après leur arrivée aux États-Unis, Central Park, New York], 1941

© Mara Vishniac Kohn, courtesy International Center of Photography

Berlin, vers 1929 © Mara Vishniac Kohn, courtesy International Center of Photography