Sunday, 16 February 2014

Mille milliards de fourmis Palais de la Découverte

© A ROBIN-EPPDCSI
Pour occuper vos enfants pendant les vacances, je vous propos de les emmener voir l'exposition "Mille milliards de fourmis" au Palais de la Découverte.

L'installation est très bien faite. Elle permet d'observer des élevages de fourmis vivantes, d’espèces courantes et exotiques : coupeuses de feuilles, granivores, ou nécrophages. On peut ainsi distinguer les œufs, les larves, les cocons, un élevage de fourmis équipées de puces RFID, une micro colonie de 20 fourmis qui tient dans un gland, et aussi les plus grosses fourmis du monde !
Autour d’une maquette géante, de jeux de simulation, de films, d’impressionnantes macros photos et d’exposés on s'émerveille devant leur extraordinaire organisation, l’importance de leur rôle dans les écosystèmes et le pouvoir d’adaptabilité de ces colonies d’insectes qui peuplent notre environnement du sous-sol à la cime des arbres. 
J'ai beaucoup aimé les expériences présentées en direct par un médiateur scientifique dans le laboratoire du spécialiste des fourmis : le myrmécologue. Enfants et adultes écoutent passionnément et peuvent poser toutes leurs questions à ce spécialiste.

Mon avis : les enfants (et les adultes) adorent. J'y suis allée cet après-midi et je n'ai vu que des enfants émerveillés, voire attendris par ces petits insectes.

Ce que j'ai appris cet après-midi.
  • Les fourmis sont apparues il y a 120 millions d'années (impressionnant !)
  • Elles sont un million de milliards d'individus (ça fait beaucoup, non ? )
  • Il en existe 12 000 espèces
  • 90% des individus restent dans le nid !
  • 20% des fourmis sont inactives
  • La reine n'est pas le chef de clan contrairement à ce que l'on pourrait croire. Son rôle est de pondre des oeufs.


Jusqu'au 24 août 2014 
Avenue Franklin Roosevelt - 75008 Paris
Ouvert tous les jours sauf le lundi


©Esther à Paris

©Esther a Paris

©Esther a Paris

©Esther a Paris

© A ROBIN-EPPDCSI

© A ROBIN-EPPDCSI


©Esther a Paris

©Esther a Paris

©Esther a Paris