Wednesday, 2 December 2009

La splendeur des Camondo, de Constantinople à Paris (1806-1945)


Cette exposition, organisée par le Musée d'art et d'histoire du judaisme, dans le cadre de la Saison de la Turquie en France, retrace le destin de la famille Camondo, sur cinq générations, de l'aube du XIXe siècle à 1945.

Famille de banquiers, les Camondo vont jouer une part très importante dans la modernisation de l'état ottoman. Ils deviendront des intermédiaires incontournables dans les échanges entre la "Sublime porte" et l'Occident. Animés par l'esprit des Lumières, ils deviendront de grands mécènes et collectionneront de nombreuses oeuvres d'art. En légant leur inestimable collection, ils participant à l'enrichissement du patrimoine français.

C'est une très belle exposition dont on sort émerveillé. J'ai particulièrement aimé la "Pendule des Trois grâces", en marbre blanc et bronze doré et les différents objets de culte en argent.

A voir jusqu'au 7 mars 2010, au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Le plus : pour prolonger l'exposition, conservez votre billet et bénéficiez d'accords tarifaires au musée Nissim de Camondo, au musée Carnavalet, au musée national des Arts Asistiques-Guimet et au musée d'Orsay.